Toutes les photos, ont été prises grâce à la collaboration, la gentillesse, de l'équipe du Donjon des Aigles de Beaucens (65), dont voici le plan (une fois dans les Pyrénées...). Vous pouvez cliquer sur la carte pour atteindre leur site...


Nouveau matériel, plus petit, plus léger pour aller à la vitesse des oiseaux...
Nikon D500 et 70/200.

08 2017, retour au D500 ET f4 70/200
Les oiseaux, cliquez ici !
Leurs entraineurs, cliquez ici !

05 2017, D500 et 200/500...
Lumière moins facile
Donjon et son environnement, cliquez ici !
Les rapaces, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !
La couleur, cliquez ici !

04 2017
Autour du Donjon, cliquez ici !
Les oiseaux, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !
Le public, cliquez ici !


Septembre...
D5 toujours et 80/400

Les portraits, cliquez ici !
En vol, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !

Août...
Nikon D5 et objectif 200/500

Les oiseaux, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !

Juillet...
Nikon D750 et objectif 200/500...

Les oiseaux, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !

Avril...

Ouverture du Donjon au public.
Cela démarre en douceur, le vent est contraire et plaque les oiseaux dans la vallée.
Le spectacle est forcément incomplet, quelques gouttes de pluie accompagnent ce démarrage, visibles sur quelques images.
Quelques photos de l'environnement, afin de gouter également aux paysages.
Matériel en test : Nikon D5 et objectif 200/500. Des ISO variables entre 400 et 2 500.

Cliquez ici !


Août...

Les oiseaux, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !

Juin...

Les oiseaux, en vrac, cliquez ici !
Les fauconniers, cliquez ici !

Avril...

Nouveau changement matériel pendant l'hiver, Nikon D750, quelques milliers de pixels en plus, mais surtout du poids en moins.
Il faut compenser le poids des ans en plus, avec le poids en moins du matériel :)
Pour cette première journée, elle a démarrée ensoleillée, mais dès la présentation en vol, le ciel s'est couvert.
Donc plus de photos au sol qu'en vol..

L'environnement, en bas du Château et autour du Château, cliquez ici !
Les maitres d'oeuvres, cliquez ici !
Les oiseaux en vol, cliquez ici !


Comme le 80/400 s'est avéré performant, il est resté comme objectif principal.
Voici les premières images d'avril, un printemps très en avance...

Cliquez ici !

Le temps passe vite, voici des images de juillet...

Cliquez ici !

Et maintenant août, petit essai d'un complément d'objectif, non satisfaisant, expérience arrêtée :)

Cliquez ici !

Et le final avant l'automne... enfin le deuxième été :)

Cliquez ici !


Petite séance avec le dernier né de Nikon, le 80/400, objectif léger, donc idéal pour la photo de sujets aériens :

- les fauconniers

- les rapaces

- les perroquets

Début de saison difficile, la météo ne facilite le travail de personne.

Mais ils sont toujours fidèles au poste, les fauconniers.

Les rapaces, toujours aussi majestueux, même en portrait au sol, cliquez ici !

Et le final multi-couleurs des perroquets, cliquez ici !

Et pour terminer cette saison, et en vrac, le mois de septembre, cliquez ici !


Avant d'arriver à la démonstration, nous pouvons admirer le paysage, surtout en avril, c'est ici !

Les personnes qui vous font la démonstration, c'est ici !

Et les oiseaux, c'est ici !

Deuxième série d'image, le tout en vrac (mai), c'est ici !

Nouvelle série (juillet), pour l'humain, c'est ici !
et les oiseaux, c'est là !

Une compilation août septembre se trouve ci-dessous.
Un changement de matériel, le temps de trouver mes marques, un éclairage pas toujours adéquat, bref quelques errements.
Voici ce qu'il en reste :

- le paysage autour, cliquez ici !
- les perroquets et oiseaux multicolores, cliquez ici !
- les rapaces diurnes et noctures, cliquez ici !
- les personnes qui les éduquent, cliquez ici !


Enfin la saison redémarre, il y a un téléobjectif de 300 mm qui vient de s'accoupler avec un doubleur, et les résultats sont... prometteurs !

Cliquez ici pour les premières images !

Et ici pour la deuxième série !

Juillet, c'est ici, le temps a tourné juste quand la démonstration démarrait. Donc il y a un peu plus d'images au sol, cliquez ici pour les fauconniers!
Et cliquez ici pour les oiseaux !

Août, beaucoup de monde sur place, donc difficile de photographier sans gêner quelqu'un.
Première séance avec du soleil, et puis dans la deuxième il y avait moins de monde, la brume s'est invitée...
Ici nous avons les metteurs en scènes, cliquez !
Et là, les acteurs, cliquez !

Septembre, c'est la fin de la saison, encore une fois il va falloir attendre l'année prochaine...

C'est ici : cliquez !


La saison s'est terminée en septembre, dernier jour avec la grisaille qui s'est invitée dès le début des démonstrations....
C'est ici !

Mai et juillet, nouvelle façon de photographier, objectif plus petit mais doubleur de focale. Nouvelle maniabilité pour être plus à l'intérieur du sujet...
Cliquez ici !

Premières images, en vrac, de nos amis fauconniers et leurs rapaces.
Petit objectif cette année, des images plus lointaines pour les vols, mais plus proches pour les exercices (avril).

C'est ici !


Petit saut dans le temps, des images du Donjon au milieu des années 70!
Les photos sont statiques, le photographe débutant (dans ce domaine...), pas de téléobjectif, et quasiment rien "en l'air".
Mais c'est du document d'époque !, cliquez ici...


Malgré un mur qui a décidé de dévaler la pente tout seul, l'ouverture s'est faite à la date prévue...

À remarquer dans la catégorie "de jour" les superbes descentes de la Buse des Augures...
Pour dire comme dans les films américains : "aucun animal n'a été blessé pendant les prises de vues"...
Il y a quelques retouches dans Photoshop, ne serait-ce que pour ajouter des poils sur les bras virils des animateurs :)

Justement, commençons par eux (en considérant que dans eux, il y a une elle !), les fauconniers !

Les rapaces de la nuit !

Les rapaces de jour !

Et pour finir en couleurs éclatantes, les perroquets !


Les images précédentes au D3 m'ayant conforté dans le choix d'un appareil à gros capteur (donc gros photosites), pour lequel je milite depuis... le début. Nikon a franchi le pas, et j'ai marché dans les traces immédiatement. Le D700 est venu remplacer le D300, et le résultat ne s'est pas fait attendre.
On clique ici !

Les saisons se suivent... et je ne me lasse pas de regarder ces oiseaux évoluer.
Pour faciliter la lecture, j'ai découpé, arbitrairement, par catégories.
Les Aigles et Faucons, Buses et Milans, Oiseaux de la nuit, Vautours, le Serpentaire, les Perroquets, et les Hommes qui assurent toute l'année !

Pour situer l'implantation du Donjon des Aigles dans les Pyrénées, voici un petit panoramique.

Pour les curieux de la technique, les matériels utilisés sont un D300 et un D3 Nikon, associés à une optique 200/400 Nikon également.
Pourquoi ce choix, deux raisons, pour l'objectif je n'avais pas bien vu son poids :)
Et pour le boîtier, le D300 est le mien et le D3 un prêt. Ces boîtiers ont la particularité de supporter de forts ISO sans transformer l'image en damier.


Pour cette année, nouveau boîtier, non pour augmenter la définition, mais pour avoir plus de réactivité. Une fois habitué aux déplacements rapides des oiseaux, il faut que le matériel suive...
On m'a fait remarquer que mes ciels étaient trops bleus, deux raisons à cela : l'altitude des prises de vues et le fait que photographier sous la pluie sans lumière, cela ne donne pas les meilleures images...
Un œil averti remarquera que sur les deux premières photos de la chouette Effraie, il y a des traits en travers, ce sont des gouttes de pluie !

Bonne visite, en cliquant ici !


En début de saison le soleil haut pose problème pour un bon éclairage des sujets.
Les galeries sont divisées en trois, tout d'abord les portraits, ensuite les rapaces posés, puis en vol, et enfin ceux grâce à qui ces photos existent.
Une petite pensée pour le Condor qui est mort après une vaccination...


en D2x

Suite en D1x, cela peut paraître étrange ce retour vers un appareil plus ancien, mais le D2x ne fournit pas les images désirées, son capteur (CMOS) sature très vite, et le moindre contraste donne des hautes lumières brûlées. Il y a également d'étranges choses après traitement interne par le logiciel intégré au boîtier, floutage des herbes sur une prairie, grain important si non lissé par ledit logiciel. Bref, une très mauvaise expérience et coûteuse pour l'auteur !

Pour celles-ci, changement d'optique pour être encore plus près des oiseaux...


Les Rapaces en vol...

Les mêmes, au sol...

Les Perroquets...

Et voici la méthode/le lieu pour obtenir certaines images...


Cliquez sur moi...


Les vedettes au sol...

D'autres vedettes, les dresseurs...

Le vol libre...


Les premières photos en numérique...


Attention, toutes ces images sont © Pierre GABRIELE, aucune utilisation sans un accord écrit de l'auteur...
Aucune utilisation sur Facebook n'est autorisée !

Pour une utilisation autre que personnelle, contactez-moi ici...